Le château de Saint-Fargeau (89)

Publié le par Théo

Château de Saint-Fargeau

Historique

L'histoire du Château de Saint Fargeau s'étend sur 10 siècles. En 980, Éribert Évêque d'Auxerre et fils naturel de Hugues Capet élève un rendez-vous de chasse fortifié. Du Xe au XVe siècle, le château a pour propriétaires des familles illustres : les seigneurs de Toucy, de Bar, et le célèbre argentier de Charles VII, Jacques Coeur.
À partir de 1453, Antoine de Chabannes fait construire sur les bases de l'ancienne forteresse le château actuel, avec sa forme pentagonale, flanqué de six grosses tours.
En 1652, la richissime Anne-Marie Louise d'Orléans – la Grande Mademoiselle – cousine germaine de Louis XIV, condamnée à cinq ans d'exil à la suite des évènements de ls Fronde s'installe à Saint Fargeau parce que la demeure n'est qu'à trois jours de Paris. Elle fait intervenir Le Vau sur les façades intérieures du château. Il laisse un des plus beaux exemples de classicisme français.
La famille Lepeletier acquiert le château en 1713. Louis Michel Lepeletier, conventionnel célèbre, vota la mort de Louis XVI et mourut assassiné.
Depuis 1979, le Château de Saint Fargeau est la propriété de Michel Guyot qui est à l'origine du projet Guédélon dont je reparlerai bientôt dans un prochain article.

Pratique

Le château est ouvert tous les jours de 10 à 12h et de 14h00 à 18h00 de la fin mars à mi-novembre.
Au cours de votre visite, ne manquez pas les Tours jumelles de Bar et Toucy, la Cour d'honneur et le Grand Escalier, les Appartements meublés, les Greniers et les Charpentes, l'étonnante Tour du Moulin, les Étangs et les Grands Arbres du Parc, la Salle des Gardes...

Adresse : Château de Saint-Fargeau, 89170 SAINT-FARGEAU
Tél : 03 86 74 05 67

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ingrid 10/11/2008 21:30

Je fais partit du spectacle historique qui a lieu l'été au château. c'est vraiment un lieu magnifique ; où l'histoire est passé. Parfois, j'espère qu'elle ne s'y arrêtera jamais. Mais l'histoire ne s'arrête jamais vraiment, non ?

ASpro/christine 28/05/2005 07:15

voilà des souvenirs...bien avant d'entamer ma formation d'assistante sociale, j'étais guide-accompagnatrice...j'ai adoré l'histoire de l'art et la découverte de notre patrimoine historique...merci pour ce flash back sur mes jeunes années...